L’urbanisation de l’Hautil

 

La ville nouvelle de Cergy-Pontoise se développe en fer à cheval autour d’une boucle de l’Oise. Le quartier de la Préfecture en constitue la première branche. L’urbanisation du plateau de l’Hautil en constitue la deuxième branche. Le futur quartier du Puiseux reliera ultérieurement ces deux branches. Pour lancer au plus vite la construction du quartier de l’Hautil, l’Etablissement Public d’Aménagement doit obtenir, en Octobre 1976, l’accord des élus réunis en Syndicat Communautaire d’Aménagement. Par rapport aux premiers objectifs fixés dans le contexte expansionniste des années soixante, des révisions s’imposent  déjà : la population prévue dans l’ensemble de la ville nouvelle est divisée par deux et passe de 400 000 à 200 000. Le 6 Octobre 1975, les élus du SCA refusent à une très large majorité toute urbanisation sur l’Hautil. Cette décision spectaculaire, qualifiée alors d’historique, manifeste la volonté des élus de prendre les rennes de l’urbanisation et leur refus d’être placés devant le fait accompli par les aménageurs de l’Etablissement Public. A contrario, le Maire-adjoint d’Eragny plaide en faveur de l’urbanisation immédiate du Puiseux. « Un grand propriétaire du Puiseux, Maire et propriétaire de ce que les géographes appellent un village industrie, qui a cédé 600 hectares de terre à la ville nouvelle, continue d’exploiter celles-ci dont il est devenu locataire à un prix très bas, tandis qu’une cinquantaine de petits maraîchers et arboriculteurs de l’Hautil n’ont été ou ne seront indemnisés que de la perte de leur outil de travail, sans que leur terre ne soient achetées. Si nous n’y prenons garde, nous serons les principaux responsables de la mise au chômage de ces travailleurs de la terre ».Le préfet intervient ; les élections cantonales approchent : Un adversaire de l’urbanisation de l’hautil devient adversaire des adversaires de l’urbanisation de l’Hautil , peu de temps avant de prendre la présidence du SCA… Le 2 Février 1976 le SCA fait marche arrière et accepte le démarrage simultané des quartiers du Puiseux et de l’Hautil. L’EPA peut alors lancer un concours auprès des promoteurs et de leurs architectes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s